Que deviennent nos eaux sales?

Afin d’achever le travail réalisé tout au long de l’année sur l’eau, les élèves de CE1-CE2 et CM1-CM2 sont allés visiter la station d’épuration des eaux usées de Lisieux.

Cette station est en capacité de gérer les eaux usées de 70 000 personnes, soit actuellement 19 communes. Ce site traite les eaux usées des maisons mais également des usines. Cette station d’épuration est nécessaire afin d’éviter de polluer l’eau de la Touques, protéger la nature et éviter les maladies.

Cédric Hamon a présenté aux enfants les différentes étapes du traitement des eaux usées avec dans un premier temps le dégrillage qui permet le retrait des gros déchets (M. Hamon a évoqué notamment le problème des lingettes et autres déchets qui sont jetés dans les toilettes).

Ensuite, viennent les étapes de dessablage et dégraissage afin d’élimer les graisses par flottaison (M.Hamon a expliqué qu’il y avait un bassin séparé pour les graisses avec l’insertion d’air pour faire de l’écume et récupérer ainsi les graisses à la surface.) et des matières lourdes par décantation.

Ensuite, les enfants ont rejoint à l’extérieur les deux bassins d’aération. Des micro-organismes (bactéries) transforment la pollution dissoute en boues biologiques par une alternance de phase d’aération et de repos dans ces bassins. Cela formera une sorte de vase/boue. Cette boue sera ensuite asséchée et pourra servir d’engrais.

Le dernier bassin est celui de la clarification qui sépare les boues de l’eau qui est ensuite rejetée dans le milieu naturel, ici la Touques. Deux fois par semaine la qualité de l’eau rejetée est analysée.

L’équipe enseignante remercie le service “eaux sud Pays d’Auge” et M. Hamon pour cette visite proposée gratuitement aux écoles.