Restauration des mares

Depuis 2018, la Communauté d’Agglomération Lisieux Normandie à entrepris la restauration des mares sur son territoire avec le soutien financier de l’Agence Eau Seine Normandie et la participation active du Conservatoire des Espaces Naturels.

En 2018, 11 mares ont été restaurées.
En 2019, 22 mares seront restaurées dont 13 sur Courtonne la Meurdrac.

88 mares recensées sur CLM 13 mares restaurées en 2019 sur CLM

Tous les détails sur la restauration des mares dans l’Agglo et à Courtonne

La Berce du Caucase


La Berce du Caucase (Heracleum mantegazzianum) est une plante invasive de grande taille. Cette plante ornementale a su conquérir le milieu naturel, privilégiant le bord des cours d’eau.

D’apparence proche de la Berce commune (« du panais »), cette invasive aux fleurs blanches en ombelle, se distingue de par sa grande taille et des taches rougeâtres sur la tige.

Elle peut atteindre 3 mètres de haut.

Des foyers sont régulièrement signalés dans le Calvados, notamment dans le Pays d’Auge.
En dehors de son caractère envahissant, cette plante est une réelle menace pour la santé.

Si la peau se trouve en contact avec la sève de la Berce du Caucase, les toxines favorisent les réactions aux ultra-violets, et créent de graves brûlures après une exposition à la lumière.
La sève agit donc en quelque sorte à « l’inverse » d’une crème solaire.

Il convient de ne pas être en contact avec cette plante.

En dehors de son caractère envahissant, cette plante est une réelle menace pour la santé.

Si la peau se trouve en contact avec la sève de la Berce du Caucase, les toxines favorisent les réactions aux ultra-violets, et créent de graves brûlures après une exposition à la lumière.
La sève agit donc en quelque sorte à « l’inverse » d’une crème solaire.

Contacts en cas de découverte de la plante


02 31 53 01 05        


02 31 96 77 56

 

Le Frelon Asiatique

Lutte contre

le Frelon Asiatique

 

 

Une lutte coordonnée entre
la Commune, le Département
et la Communauté d’Agglomération Lisieux Normandie

Cette année encore, la commune a signé la convention avec la FREDON, permettant ainsi à tous de bénéficier de l’aide du département du Calvados (30% limité à 30 €) pour la destruction des nids de frelons asiatiques (nids définitifs).
Le Conseil Municipal a décidé de rajouter une subvention de 30 € pour chaque nid déclaré et détruit.

Reconnaître le Frelon asiatique 

Reconnaître le Frelon asiatique

La procédure à suivre

1– Déclaration du nid en Mairie par les administrés
2– Enregistrement par la Mairie du nid sur le portail
3– Validation du nid par le référent local (Didier Sanson)
4– Déclenchement de l’intervention par la FREDON
5– Envoi par la Mairie de la facture à l’administré diminuée  de la participation du département et de la Commune

Service gratuit de broyage de végétaux

PRODUITS PHYTOSANITAIRES
INTERDITS
BRULAGE VÉGÉTAUX

INTERDIT


L A  C O M M U N E  V O U S  O F F R E  V O T R E  P A I L L A G E*

Depuis le 1er janvier 2019, l’utilisation de produits phytosanitaires est interdite pour les particuliers.
Pour aider les courtonnais, jardiniers amateurs, dans la mise en place de cette règlementation, la commune met en place service gratuit de broyage de végétaux.



RÉGLEMENTATION

Les végétaux doivent être amenés sur place et ne pas avoir un diamètre supérieur à 5 cm.
Le broyage est exclusivement effectué par l’employé communal, seule personne habilitée à manipuler le broyeur.
Une aide au déchargement et à la préparation des branchages sera demandée.

Bénéficiaires : Service réservé exclusivement aux habitants de Courtonne la Meurdrac. Se munir d’un justificatif de domicile récent.
Équipement fortement recommandé : Casque anti bruit, gants.
Lieu : A domicile
Jour : un samedi matin par mois (planning 2020 en préparation).
Condition d’accès : Obligatoirement sur rendez-vous en téléphonant à la mairie (02 31 62 71 37) aux heures d’ouverture.
Tarif : Gratuit.
Temps accordé : La durée totale de la prestation ne pourra excéder 30 minutes, quelque soit la quantité de végétaux à broyer.
Production de broyage : Le broyage reste la propriété de l’administré. Il peut le laisser à la commune s’il n’en a pas l’utilité.

PLANNING 2020 EN PREPARATION

*Paillage résultant du broyage des branchages fournis par l’administré

O phyto

Le 1er avril 2018, la commune a signé, avec l’association La FREDON, la Charte Niveau 3, en s’engageant à ne plus utiliser de produits phytosanitaires pour entretenir ses espaces publics, y compris le cimetière, le stade et les zones d’accès difficiles.

Cette mesure, à effet immédiat à impliqué l’arrêt total d’utilisation de ces produits, notamment le glyphosate.


Grâce à cette charte, résultat d’une forte volonté politique, nous avons pu bénéficier de 50 % de subventions de l’agence EAU SEINE NORMANDIE pour l’ensemble des dépenses nécessaires au respect de cet engagement.

Pour réaliser notre objectif, après avoir revu les horaires des agents techniques nous avons investis dans le matériel suivant :

Désherbeur
thermique

Broyeur
de végétaux

Débroussailleuse
électrique
Tête de coupe
City cut
sans projection

Tondeuse
électrique pour
petites surfaces

Outils
mécaniques
spécialisés

Des plantes couvre-sol sont également utilisées en grand nombre,
notamment pour l’aire de camping-cars

 

 

 

 

L’association de notre

propre broyage fabriqué

avec notre broyeur

professionnel avec la

plantation de couvre-sol

efficace, nous permet de

diminuer au maximum le

désherbage manuel.

 

 

 

 

 

Cantine 100 % Bio

On en parle dans les

 

TELEVISION

FRANCE 2 – Journal de 13 H

AFP – Toutes chaines

FRANCE 3 Normandie – Journal régional


La cantine de Courtonne la Meurdrac sur la chaîne de télévision Public Sénat.
En fin d’année, nous avons reçu l’équipe de l’émission Manger c’est Voter en compagnie de la Sénatrice Sonia de la Provôté.

INTERNET


Une cantine 100 % bio ? “Une question de volonté politique”


Pays d’auge : Une cantine 100 % bio, c’est possible

Une cantine 100 % bio ? “Une question de volonté politique”

PRESSE PAPIER



LOCAL



NATIONAL